Flash infos :

Burkina-Faso: Des arbitres du Fasofoot demandent un meilleur traitement.

Par notre correspondant Lassina Boukari Sawadogo

En prélude aux élections à la tête de la Fédération burkinabè de football (FBF), les arbitres du sport-roi au Burkina, à travers l’Amicale des arbitres du Fasofoot (AMAF), ont animé une conférence de presse ce lundi 3 août 2020 pour dénoncer les conditions difficiles dans lesquelles les arbitres burkinabè exercent leur métier. Ils ont aussi dressé une liste de doléances aux futures autorités de la FBF.

A seulement trois semaines des élections à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) et à un mois de la reprise du championnat national de football, l’Amicale des arbitres du Fasofoot (AMAF) lance déjà les hostilités. La structure a, en effet, animé un point de presse ce lundi 3 août 2020, pour dénoncer les conditions difficiles de travail des arbitres. Elle a, par la même occasion, dressé une liste de doléances aux futurs dirigeants de la FBF. L’AMAF est une nouvelle structure non-affiliée à la Commission centrale des arbitres (CCA), créée pour défendre les intérêts des arbitres du Fasofoot. Elle est composée d’arbitres de Ouagadougou et des autres régions du Burkina Faso.

Le présidium

Pour les conférenciers du jour, l’annulation des compétitions de football due à la pandémie du Covid-19 a mis les arbitres dans une situation d’oisiveté et de précarité. Et malgré les aides accordées par la FIFA à la Fédération burkinabè de football (FBF), les arbitres sont laissés à eux-mêmes. C’est pourquoi les arbitres ont décidé de se faire entendre.

« Les arbitres de football que nous sommes, avons été jetés aux oubliettes par le comité exécutif », déclarent-ils. « Est-ce à dire que nous ne constituons pas un maillon important de notre football ? N’avons-nous pas aussi été durement éprouvés par les effets corollaires du Covid-19 ? Le comité exécutif se soucie-t-il réellement des arbitres ? », s’interrogent les arbitres.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

P