Flash infos :

Gabon/Athlétisme-Electionen déclaration de caditature-Anaclet Mathieu Taty : « renforcer plus que jamais la dynamique unitaire de la Fédération dans toutes ses composantes. »

Messieurs les Présidents des Ligues Provinciales d’Athlétisme !
Chers Athlètes et Encadreurs !
Mesdames et Messieurs !

D’ici, quelques jours, va se tenir à Libreville, l’élection du Bureau exécutif de la Fédération Gabonaise d’Athlétisme. C’est là un évènement important pour tous ceux qui aiment l’athlétisme. 

L’avenir de ce premier sport olympique dépendra donc de la vision qu’aura la nouvelle équipe dirigeante et de sa capacité à mettre en place les mécanismes qui sortiront cette discipline de la situation dans laquelle elle se trouve aujourd’hui. 
Ainsi, au-delà de cette course vers les différents postes du bureau exécutif de la Fédération, nous ne devons pas perdre de vue la nécessité de nous unir, car ce qui est en jeu est plus important : la relance de l’athlétisme.

Nous avons donc devant nous une lourde responsabilité devant l’histoire afin que l’athlétisme, aujourd’hui au creux de la vague, retrouve ses lettres de noblesse.
Loin de nous l’idée de porter un jugement de valeur sur qui que se soit, mais de nombreux indicateurs nous obligent à reconnaître que l’athlétisme dans notre pays est agonisant. Notre pays pour la première fois de son histoire a perdu sa notoriété sur le plan international avec la suspension par l’instance internationale « la World Athlétique », de toutes activités athlétiques. 

Tout ou presque est à refaire. Notre Fédération a donc besoin d’une véritable cure de jouvence. 
C’est fort de ce constant moins glorieux, et conscient des nombreux défis à relever pour que l’athlétisme renoue avec les performances de haut niveau d’une part, et les nombreux appels à ma candidature, particulièrement celui de mon jeune frère Franck MATAMBA depuis l’hexagone et ceux de bien d’autres athlètes, dirigeants et encadreurs techniques d’autre part, que j’ai décidé en toute âme et conscience de me porter candidat au poste de Président de la Fédération Gabonaise d’Athlétisme. Je serai entouré des hommes et des femmes issus du milieu d’athlétisme, chacun possède une expérience et une expertise dans son domaine qu’il convient de capitaliser au profit du développement de notre discipline afin de promouvoir un athlétisme performant.
Il s’agit pour nous de consolider les acquis positifs du passé, d’affronter les contraintes du présent et de prévenir les aléas du futur. 
Pour cela les LIGUES PROVINCIALES D’ATHLÉTISME SERONT AU CŒUR de notre programme d’action. Nous avons toujours estimé que sans elles, l’existence « pratique » d’une Fédération n’aurait pas de sens. 

En effet, ce sont les Ligues qui découvrent la matière première qui est ensuite transformée en produit fini ;
Ce sont les Ligues qui inculquent les premières notions techniques aux athlètes ;
Ce sont les Ligues qui préparent toute l’année sportive les athlètes aux rendez-vous importants.
Il serait déloyal  sinon injuste de prétendre œuvrer pour la promotion de l’athlétisme sans les y associer au premier rang.
Nous en appelons donc de tous nos vœux à la mobilisation de tous pour apporter chacun sa contribution à cette édification commune. 
Nous devons renforcer plus que jamais la dynamique unitaire de la Fédération dans toutes ses composantes ; athlètes, encadreurs, dirigeants, médias, sponsors et pouvoirs publics. 

Les anciennes gloires de cette discipline, dans ce vaste programme, méritent-elles aussi de jouer un rôle prépondérant de « Conseiller » dans cette mission de refonte de l’Athlétisme. 
Le développement des formats de compétitions correspondant à chacune de ces composantes, suffisamment coordonnés et repartis entre nos différentes ligues et les autres structures de promotion de l’athlétisme est une impérieuse nécessité.
Pour cela, nous comptons organiser et gérer l’athlétisme d’une façon à lui permettre d’attirer et de retenir les jeunes sur les pistes d’une part, d’intéresser et de fidéliser les opérateurs économiques d’autre part. 

Nous allons créer un poste de Manager Général. Il aura pour mission entre autres :
De négocier la participation de nos athlètes à des compétitions non-statutaires (meeting et autres) à des conditions acceptables ;
-d’assurer le suivi voire l’encadrement de nos athlètes évoluant à l’étranger.
Mon équipe et moi faisons partie de ceux qui pensent que pour stopper cette décrue, à terme préjudiciable, il faudrait orienter les différentes actions vers le domaine crucial de la formation tout azimut.

Nous comptons faire des Ligues des véritables Petites et Moyennes Entreprises (PME) avec un cadre de travail idéal composé d’un siège et de tous les équipements nécessaires, d’un budget et d’un encadrement technique pour leur fonctionnement. 
Avec la redynamisation du sport scolaire et universitaire, le Ministère en charge des sports vient de lancer une bouée de sauvetage que toutes les associations sportives devront saisir, car cette bouée constitue un cadre ambiant et prospère ou la matière premier est de mise. 
Le calendrier des compétitions des jeunes doit être adapté, au besoin, au calendrier scolaire pour intéresser assez longtemps un plus grand nombre de participants.

Messieurs les Présidents des Ligues Provinciales d’Athlétisme !
Chers Athlètes et encadreurs !
Mesdames et Messieurs !

Nous sommes en situation de pouvoir développer considérablement l’athlétisme, de la base au sommet, sous trois conditions :
 Avoir une fermeté inébranlable sur la défense de l’éthique et de la pratique sportive ;

 Faire preuve d’ouverture d’esprit pour être en mesure de s’adapter aux évolutions quand elles sont bénéfiques ;

 Revêtir les habits de pionniers, savoir innover et choisir les options de gouvernance sportive qui, même si elles dérangent certaines de nos habitudes, sont de nature à faire progresser le nombre et l’élite du plus beau sport du monde.

Messieurs les Présidents des Ligues Provinciales d’Athlétisme !
Chers Athlètes et encadreurs !
Mesdames et Messieurs !
Rassemblons-nous autour de ce projet et ensemble, donnons une nouvelle chance à notre discipline.
Je vous remercie.

Anaclet Mathieu TATY
Candidat à la Présidence de là 
Fédération Gabonaise d’Athlétisme

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

P