Flash infos :

Côte d’Ivoire: La FIBB s’engage contre l’immigration clandestine.

Lutter contre l’immigration clandestine à travers la pratique du basketball et les métiers rattachés. C’est le programme dans lequel s’est inscrit la Fédération Ivoirienne de Basketball (FIBB) dans un projet élaboré par le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire. Une véritable aubaine pour la FIBB qui est l’une des 12 organisations choisies pour mener ce programme, sur 200 postulants.

Cette convention connue sous le nom de Projet Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs (PISCA), a pour but le financement d’un projet innovant axé sur le sport, la culture et le social. Ainsi, si la première contraction de la mise en œuvre de ce projet a été stoppée à cause de la crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus, elle reprend ses droits sous la nouvelle FIBB dirigée par Mahama Coulibaly.

Ainsi, à partir du samedi 24 octobre 2020, la FIBB met le cap sur la Commune d’Abobo, qui est la première localité à accueillir la Caravane #PISCA. Sur le play-ground du quartier SOGEFIHA en pleine réhabilitation par le biais des services de la Fédération Ivoirienne, une cinquantaine de jeune seront recrutés au sein des centres de formation de la commune, en vue de leur offrir gratuitement des ateliers sportifs animés par des techniciens locaux.

Ce cadre purement sportif permettra de sensibiliser les jeunes sur les dangers liés à l’immigration tout en faisant la promotion de l’entrepreneuriat dans des secteurs d’activités rattachés à la pratique du basketball. Le lieu de témoignage de plusieurs jeunes exerçant dans le milieu. De 10h00 à 15h, les jeunes Abobolais seront les heureux bénéficiaires de ce programme qui se tiendra du 24 octobre au 4 novembre 2020.

Au-delà des actions de sensibilisation, la FIBB avec l’aide de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire entend mettre en œuvre son plan de réhabilitation des aires de jeux des villes, surtout à l’intérieur du pays, pour la vulgarisation et surtout la décentralisation des compétitions fédérales et internationales.

SERCOM FIBB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

P