Flash infos :

Mali : les Aiglonnets atomisent les mourabitounes en amical.

Pour le compte de leur premier match amical international en vue des éliminatoires de la prochaine CAN Cadets Maroc 2021, la sélection nationale cadette du Mali s’est largement imposée face à son homologue de la Mauritanie (6-0) le samedi 24 octobre au stade Mamadou Konaté de Bamako.

Avec la ferme volonté de faire un résultat lors de leur premier match test international, contre les Mourabitounes Cadets de la Mauritanie, les Aiglonnets ont affiché leurs ambitions dès l’entame de la rencontre. Cette belle entame des Aiglonnets a été concrétisée juste avant le premier quart d’heure avec l’ouverture du score, signée Yacouba Mahamane Maïga (1-0, 13’).

Peu de temps après, Bandiougou Diallo double la mise pour le Mali (2-0, 18’). La pause intervient sur ce score de 2-0 en faveur des Cadets Maliens.

Au retour des vestiaires, les Aiglonnets vont à nouveau appuyer sur l’accélérateur en multipliant les offensives. A peine entré en jeu (55’), Yirigué Sekongo va aggraver le score dans les cinq minutes qui ont suivi son entrée (3-0, 70’). Huit minutes plus tard, c’était au tour d’Ismaël Diabaté, un autre remplaçant de se signaler en inscrivant le 4e but des Aiglonnets (4-0, 78’).

Déjà buteur dans cette rencontre, l’attaquant des Aiglonnets, Yirigué Sekongo, très en forme, va conclure le festival offensif des Cadets Maliens en inscrivant deux autres buts respectivement aux 81’ et 90’ pour un score final de 6 buts à 0 en faveur des Aiglonnets du Mali.

Rappelons que les deux pays frères s’affronteront à nouveau cette fois-ci pour le compte de la seconde manche toujours au stade Mamadou Konaté le jeudi 29 octobre prochain.

Pays membres de la zone ouest A de l’Union des Fédérations Ouest Africaine de Football (UFOA) dont la phase éliminatoire aura lieu du 11 au 20 décembre prochain en Sierra Leone, le Mali et la Mauritanie tenteront de décrocher l’unique ticket qualificatif de ladite zone aux côtés du Sénégal, du Cap Vert, du Liberia, de la Guinée et de la Guinée Bissau.

De notre correspondante Hawa KAMISSOKO

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

P