Gabon/Election à la fédération Gabonaise de cyclisme: Nazaire Embinga pourrait faire cavalier seul.

L’élection pour le futur président de la fédération gabonaise de cyclisme (Fegacy) qui devait avoir lieu le 14 janvier, renvoyée par des questions d’ordre technique selon le bureau sortant, pourrait avoir comme seul candidat le président sortant Nazaire Embinga.

Alors que le processus d’enregistrement des candidatures continue, malgré le renvoi du scrutin à une date ultérieure, les conditions d’éligibilités présentées par le bureau de la fédération en application des statuts sont les suivantes.

Pour être candidat au poste de président de la Fegacy, il faut être de nationalité gabonaise, jouir de ses droits civiques et ne jamais être condamné.
Il se trouve que les deux potentiels candidats Ephreme Ekobena et Jean-Félix Rogandji qui serait le candidat choisi par le collectif des anciens cyclistes, ont des aléas qui pourraient être la cause de rejet de leurs candidatures.

Ephreme Ekobena qui a déjà déposé sa candidature, sa grève avec les autres cyclistes gabonais en 2017 pendant la douzième édition de la tropicale Amissa Bongo lors de l’étape de Franceville selon la fédération, cet acte a été considéré comme un acte incivique par les plus hautes autorités, ce qui pourrait voir sa candidature rejetée.
Quant à Jean-Flix Rogandji, sa condamnation lui a valu quatre ans d’emprisonnement à la prison centrale d’Oyem, pèserait également sur lui, selon les statuts, il est presque non-partant pour le scrutin.

En attendant la validation des candidatures par qui ? On n’en sait rien pour le moment, cette situation présente ouvre les portes à l’infatigable Nazaire Embinga qui gère la fédération des mains de fer, pour un nouveau mandat.

Par Ulrich Sima Ella

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

P