FlashNews:

Gabon/Après l’élimination de Bouenguidi-Interview avec Valéry Ondo: «Le club est allé au bout de ses possibilités…»

Dans le souci de comprendre l’élimination du seul représentant  gabonais au tour de cadrage de la coupe de la caf, face à salitas, la rédaction du sportif a rencontré Valery Ondo acteur du football gabonais qui donne sa lecture au sujet de cette élimination de Bouenguidi. 

Bonne lecture,

Lesportif.ga : le Gabon vient de voir son seul représentant se faire éliminer au niveau du tour de cadrage de la caf. Quelle lecture vous faites de cette énième sortie d’un club gabonais sans entrer dans les poules ?

Valery Ondo: je crois que cette élimination est le reflet du niveau du football gabonais depuis plusieurs années et évidemment la situation actuelle du sport et du football en particulier au Gabon.

Lesportif.ga: Est ce que  cette élimination est une surprise pour vous ?

Valery Ondo: la surprise aurait été que Bouenguidi se qualifie. Les efforts et sacrifices consentis par la Fegafoot, le ministère, les dirigeants, les encadreurs et les joueurs n’ont malheureusement pas été récompensés. C’est la dure réalité du sport de haut niveau.

Lesportif.ga: pour vous, qu’est-ce qui peut bien être à l’origine de cette élimination ?

Valery Ondo : il ne faut pas être bien savant pour identifier les causes de cet échec. On peut citer sans risque de se tromper le manque de compétition permanent depuis plusieurs saisons, le niveau peu reluisant du football local, le manque d’expérience du club dans ce genre de compétition.

Lesportif.ga: quel enseignements  peut-on tirer au sortir de cette participation de Bouenguidi en coupe de la caf ?

Valery Ondo : à mon avis, plusieurs choses sont à retenir telles que la motivation qui habite les acteurs sportifs à retrouver la compétition, malgré l’élimination, le club est allé au bout de ses possibilités. Et doit avoir engrangé à tous les niveaux de l’expérience et des connaissances managériales. Sans oublier que la réalité de la compétition qui prépare la compétition a été une fois de plus un incroyable et cruel révélateur.

Lesportif.ga: le sport ne se pratique plus au Gabon depuis près d’un an, un commentaire.

Valery Ondo : la situation sanitaire actuelle n’épargne personne ni aucun pays. Il est donc judicieux de prendre toutes les mesures nécessaires pour examiner une possibilité de reprise des compétitions sportives en s’appuyant sur des mesures sanitaires qui protègent toutes les parties. Avant cette pandémie le sport gabonais ne se portait déjà pas bien et aujourd’hui cela c’est inéluctablement amplifié. Il serait opportun de porter un regard nouveau aujourd’hui sur le développement de la pratique sportive de masse et de l’élite. De prendre en compte le fait que beaucoup de familles vivent à travers cette activité et dans ce cadre ne pas envisager une reprise des activités comme je l’ai précisé plus haut serait de nature non seulement à tuer la pratique sportive, mais aussi à accentuer la pauvreté et la fragilité sociale dans lesquelles vivent les sportifs et les éducateurs.

Lesportif.ga: merci Valéry.

Valery Ondo : je vous remercie pour m’avoir donné la parole et bonne continuation.

Réalisée Par TSONGA Herald 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

P