CAMEROUN/ STADE D’OLEMBE : REPRISE OFFICIELELEMENT DES TRAVAUX.

De notre correspondante Frida Nolla 

Exit Gruppo Piccini dont le contrat a été rompu la semaine dernière, c’est MAGIL qui va poursuivre les travaux de construction complexe sportif d’Olembe. L’entreprise canadienne a été installée ce lundi par le Ministre des Sports et de l’Education Physique.

Les canadiens doivent livrer l’infrastructure à temps afin que les délais exigés par la CAF soient respectés. Pour cela, il n y a donc pas de temps à perdre, il faut rapidement se mettre au travail. Le vice-président de MAGIL construction Franck Mathiere est conscient de cette urgence. “Ce chantier a connu un grand nombre de retards, d’arrêts. La mobilisation va se faire principalement dans un premier temps sur le réseau extérieur, donc assainir le terrain, démarrer tout de suite les terrassements pour pouvoir préparer la route, les accès du chantier. Nous allons travailler sur l’aire de jeu. Sur tous les stades, c’est le seul où on n’a pas encore l’aire de jeu. Donc on va se mobiliser sur l’aire de jeu pour faire l’engazonnement dans les semaines à venir .” A-t-il réagi avant de mettre certaines choses au clair. « MAGIL vient ici non pas comme un conquérant ou pour reprendre le marché d’une entreprise mais à son humble niveau, a répondu à l’appel du Cameroun pour pouvoir faire un achèvement dans les meilleurs délais. Le chantier tel qu’il est d’une très bonne qualité, la plus grosse partie du travail a été faite. Nous venons humblement apporter l’expertise canadienne pour pouvoir l’achever et que le Cameroun puisse être fier de ce magnifique complexe ».

MAGIL construction dispose désormais de moins de 5 mois pour achever les travaux, selon le délais de 6 mois donné par la CAF lors de sa toute première visite d’inspection en lien avec la CAN 2021 , au mois de septembre 2019.

Faut-il noter que les stades de la CAN doivent être prêts un an avant la CAN 2021.

Please follow and like us: