ELIM CAN 2021- RDC VS GABON- 5 Questions à notre consultant Patrick Juillard : « Je m’attends à un match tendu et engagé»…

Par Nathalie Gabrielle MOUTSINGA

1) Les rencontres de la poule D où sont logés la RDC, Gabon, Angola et la Gambie ont débuté ce mercredi. Peut-on avoir votre analyse sur ce groupe visiblement assez homogène?

Il ne faudra négliger aucune équipe dans ce groupe D plutôt relevé. La Gambie en a offert une preuve en allant gagner hier en Angola (1-3) après avoir été menée dès l’entame de la partie. L’élargissement du plateau à 24 équipes, le fait que les deux premières places de la poule soient qualificatives, tout cela concourt à niveler les valeurs, et à ôter leurs complexes à des équipes telles que les Scorpions, qui rêvent de disputer la première phase finale de leur histoire. Pour le Gabon, cette campagne éliminatoire est sans doute la dernière de cette génération de joueurs. Autant disputer ses chances à fond.

2) Comment entrevoyez-vous le match phare de cette poule entre la RDC et le Gabon?

La RDC a ouvert cet été un nouveau cycle, avec le remplacement de Florent Ibenge par Christian Nsengi. Sans révolutionner un groupe riche en éléments compétitifs, le nouveau sélectionneur peut aiguillonner des joueurs qui avaient peut-être sombré dans un certain confort. On l’a vu  lors de l’amical en Algérie le mois dernier. Certes face à une équipe B, les Congolais ont tenu en échec le champion d’Afrique (1-1). Mais on pourrait dire exactement la même chose de  Patrice Neveu à la tête des Panthères, puisque les premiers amicaux ont été positifs. Je m’attends donc à un match tendu et engagé, avec un léger avantage aux Léopards, qui bénéficieront du soutien d’un public toujours fervent.

3) Peut-on en dégager  un favori?

La RDC a le meilleur effectif et le meilleur public de la poule. L’équipe est revancharde depuis sa CAN 2019 ratée, avec une élimination sans gloire dès les huitièmes de finale. Ces ingrédients font des Léopards le favori logique de ce groupe.

4) L’ossature de la RDC constituée en grande partie de plusieurs joueurs évoluant dans de grands clubs européens et un stade qu’on annonce plein ne sont pas là quelques éléments qui pourraient faire basculer la rencontre en faveur des locaux?

Absolument, le soutien de leurs supporters peut être un plus non négligeable pour les hôtes. L’effectif de la RDC est suffisamment riche pour compenser certaines absences sans trop de dommages. Attention, le public de Kinshasa est l’un des plus exigeants d’Afrique. Cela peut donc être à double tranchant, si les choses tournent mal pour les Léopards, qui avaient été en difficulté à domicile lors des éliminatoires de l’édition 2019, avec en particulier une défaite contre le Zimbabwe.

5) les Panthères bien qu’évoluant à l’extérieur ont-ils réellement des chances de ramener un résultat probant de Kinshasa?

Ce sera compliqué, mais l’histoire récente de la RDC à domicile, avec une élimination par la Tunisie de la course au Mondial 2018, et un parcours poussif en éliminatoires de la CAN 2019 doit leur ôter leurs éventuels complexes.

Please follow and like us: