Gabon/Conférence de presse de Neveu: “Celui qui ne va pas se soumettre à la discipline va partir définitivement…”

Par Ulrich Sima Ella

Le sélectionneur national du Gabon a tenu une première conférence de presse depuis qu’il a été nommé. Cette conférence de presse était objectivement programmée pour la publication des joueurs convoqués pour les deux matches amicaux qui se joueront d’abord le 10 octobre 2019 contre le Burkina Faso et le 15 octobre 2019 contre le Maroc.

Neveu a bien confirmé la présence de Pierre emerick Aubameyang à ces deux rencontres , il a reconnu l’importance que le buteur d’Arsenal peut avoir au sein de son équipe, son échange avec PEA était très franc.  Pierre Emerick  voudrait les garanties pour que le désordre ne soit plus de mise en sélection, il est très optimiste de voir le Gabon être au toit de l’Afrique

Pour la cas de Frédéric bulot ,s’est expliqué : j’ai appelé Bulot par rapport à son potentiel, c’est un joueur que j’en ai besoin, il faut savoir  que je convoque les joueurs par rapport à mes bases et par rapport à ce que je souhaite.

Sur la faible représentativité des joueurs locaux en sélection, Neveu a expliqué que le blocage du championnat national est la gangrène qui bloque les joueurs locaux, il ‘espère que d’ici peu ,les compétitions nationales débuteront.

Au niveau du poste de gardien de but, le technicien français a été claire, en dénonçant le manque de  relève sur ce poste qui est un facteur majeur pour la réussite d’une équipe, ce qui est  dommage, mais  ces deux  matches de préparation vont  permettre d’avoir un aperçu avant le début des éliminatoires.

Je ne sous-estime pas le championnat national, je vais résider au Gabon et j’aurai l’occasion de suivre les différents rencontres pour avoir certains joueurs locaux en sélection.

Le coach s’appuyera sur la charte de responsabilité que la fédération à mettrait en place.

 Il a reconnu la crème du football Gabonais  qui a des joueurs de qualité, mais pour réussir en sélection il faut un état d’esprit et il serait le maitre d’œuvre pour ramener cet esprit de cohésion au sein des panthères.

Il veut dans l’équipe un capitaine qui va transmettre son esprit d’engagement, de potentialité et de responsabilité auprès de ses coéquipiers.

Sur la discipline, le sélectionneur a dit « Une sélection nationale a des principes, dont les joueurs ont droit a une discipline claire, celui qui ne va se soumettre à la discipline va partir définitivement de la sélection », mes décisions sont souvent fermes si je vois que l’ingérence s’installe au sein de la sélection, ne vous étonnez de me voir partir.

Please follow and like us: