SPORTS/GABON : Anthony Obame et Marie Cécile Poncet chez Franck Nguéma.

Le ministre des Sports gabonais Franck Nguéma a reçu le champion de Taekwondo gabonais Anthony Obame, avec qui il a évoqué les problèmes liés aux subventions que le champion d’Afrique n’a pas reçu depuis des années, mais aussi les Jeux Africains de cette année. Le ministre a par ailleurs reçu les responsables de la fédération gabonaise de golf, en tête desquels Marcel Abéké et Marie Cécile Poncet.

Par TSONGA Herald 

Franck Nguéma, le ministre des Sports gabonais a reçu tour à tour Anthony Obame et les responsables de la Fédération gabonaise de Golf. Pour l’occasion, la réunion tenue à son cabinet avec Anthony Obame était axée sur les prochains Jeux Africains où le taekwondo sera représenté par le vice-champion olympique 2012. Au sortir de cet entretien, Anthony Obame s’est félicité d’avoir rencontré le nouveau ministre, et s’est réjouit également que ce dernier est mis un accent particulier sur la discipline qui n’est toujours pas sortie de sa crise.

Pour “Anthox”, les difficultés que rencontre le taekwondo gabonais ne  peuvent que la maintenir dans une forme de “profond sommeil”. En effet, la commission ad hoc mise sur pied pour régler ce problème n’a toujours pas trouvé de solution, et les athlètes sont obligés de faire avec. Mais pour Anthony, qui lui s’entraîne à l’extérieur et cela sans subventions, les préparations sont plus compliquées. Aussi, le taekwondoïste gabonais en a profité pour en parler directement à son interlocuteur, afin de sortir cette crise profonde le taekwondo.

En effet, Anthony Obame a révélé que le prédécesseur de Franck Nguéma lui avait promis de régler au plus vite cette situation, surtout celui des subventions dont il ne bénéficie plus depuis quelques années déjà. Ce sempiternel problème était aussi sur la table de Franck Nguéma, et d’après “Anthox”, le ministre est résolu à mettre un terme à cela. Pour lui, cette épineuse affaire de subventions ne doit en rien faire tâche lors des prestations d’Anthony Obame à Rabat au Maroc durant les Jeux Africains.

Le ministre a ensuite reçu Marie Cécile Poncet et Marcel Abéké, respectivement présidente et vice-président de la fédération gabonaise de golf. Avec eux, le ministre a voulu s’enquérir de la situation, savoir comment la fédération fonctionne, mais aussi voir dans quelle mesure elle devait devenir un pôle d’attraction dans les années à venir. Pour la présidente Marie Cécile Poncet, le golf prend une autre tournure depuis quelques années, et il est peut-être temps de gravir les échelons, avec à la clef une nouvelle compétition, l’Open du Gabon.

Please follow and like us: